Une enfance volée

Une enfance volée

Une enfance volée

Au début des années soixante, et pendant près de vingt ans, l’état a déplacé avec constance et méthode des centaines d’enfants réunionnais pour repeupler les campagnes françaises. Jean-Jacques Martial fut l’un de ces enfants.


ENFVOLEE

16,00 €

Ajouter au panier

Ajouter à ma liste d'envies

En savoir plus

Arraché à son île à six ans, déplacé de foyers en familles, abusé par son père adoptif, il nous livre ici le témoignage sobre et bouleversant de son histoire.
La publication de ce récit en 2003 eut un très large écho. Depuis, l’auteur - avec d’autres - n’a cessé de dénoncer le scandale de ces déplacements forcés. Ce combat opiniâtre fut couronné par le vote d’une résolution mémorielle reconnaissant la responsabilité de l’état à l’Assemblée Nationale en février 2014. Et cette reconnaissance, cette victoire, valait bien d’être racontée dans un nouveau chapitre, plus joyeux cette fois, de cette enfance à jamais volée.     

Outre ce nouveau chapitre, cette seconde édition est préfacée de deux textes : l’un est signé de Nassimah Dindar, Présidente du Conseil Général et l’autre de Erika Bareigts députée socialiste de l’Île qui a présenté et défendu le projet de résolution à l’Assemblée Nationale.

La postface signée des professeurs Fuma et Combeau a elle aussi été mise à jour, intégrant les nouveaux épisodes qui se sont déroulés depuis la parution du livre.

Fiche technique

  • Poids - 0.350

Commentaires

No customer comments for the moment.

Donnez votre avis

Une enfance volée

Une enfance volée

Au début des années soixante, et pendant près de vingt ans, l’état a déplacé avec constance et méthode des centaines d’enfants réunionnais pour repeupler les campagnes françaises. Jean-Jacques Martial fut l’un de ces enfants.

Donnez votre avis